SEPTEO Avocats SECIB Solutions pour avocats SECIB Solutions pour avocats

Besoin d'assistance ?

Demander une démo

Captcha
* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.

Newsletter Juridique SECIB

Newsletter Juridique SECIB : Numéro #4
[L’ouverture du marathon des approbations]

Publié le : 10/05/2022 10 mai mai 05 2022

 

L'ouverture du marathon des approbations

Nous y sommes ! Cette période tant redoutée qui s’étale de fin avril à mi-juillet ! Ce moment où les juristes réalisent l’exploit d’ouvrir 30 dossiers par jour, où tenir un agenda pour les secrétaires devient aussi compliqué que de trouver une place où mettre sa serviette sur la plage de la Grande-Motte un 15 août : la période des approbations des comptes ! 
 
Et quel exercice ! Faire asseoir autour de la table des associés qui vont pouvoir se dire les choses, découvrir parfois comment s’est passée l’année, ou simplement faire acte de présence et se taire en signe d’approbation aux actions réalisées sur l’exercice. 
Car oui, même si ce rendez-vous s’apparente parfois plus à discuter de tout et de rien, un peu des affaires et sortir trois chiffres du lot, il est la possibilité pour les associés de connaître la réalité du terrain, et signifier son accord ou son désaccord quant aux chemins empruntés et aux réalisations de l’année. 
Alors le rôle de l’avocat est multiple : tout d’abord ordonner les débats, faire en sorte que tout le monde s’exprime et que personne ne sorte frustré, au risque de déséquilibrer les forces et entraîner des blocages par la suite, puis préparer les actes et faire en sorte qu’ils ne laissent pas de place à l’interprétation et qu’ils reflètent la situation de la société, et son devenir, enfin conseiller ses clients, en orientant les décisions vers ce qui sera le plus profitable à la société. 
 
Deux autres personnages peuvent faire leur apparition : l’expert-comptable, qui a connu le rush productif 3 mois avant, et qui maintenant vient assister au spectacle.  Le Commissaire aux comptes, et son flegme légendaire peut être de la partie aussi. Cette personne qui attend d’avoir les projets d’actes pour faire son rapport, qui ne donne pas de conseil mais conclu la réunion par un « de toute façon on va voir, mais peut-être que je mettrai une procédure d’alerte » … autant d’intervenants à prendre en compte avant de rentrer dans l’arène. 
 
 Reste aussi des situations schizophréniques, comme l’associé unique gérant d’EURL, qui approuve sa gestion, signe qu’il est d’accord sur le fait qu’il a bien travaillé, et qui, au summum de sa gloire, peut même établir un rapport de gestion, sorte de journal intime, réservé à sa personne, destiné à l’aider ensuite prendre les décisions. 
 
Alors oui le Covid a assoupli le jeu, en laissant tout d’abord un délai supplémentaire pour tenir toutes les approbations de comptes, et en assouplissant les règles en matière d’assemblée par visio-conférence (la règle devient l’autorisation, sauf mention contraire dans les statuts), vote par correspondance et signature électronique. Mais encore faut-il répondre aux attentes des clients qui veulent se débarrasser de cette formalité au plus vite, qui aiment bien vous serrer la main et pour qui la visio est trop impersonnelle, ou qui ne trouvent pas le lien Yousign dans leur adresse mail… 
Courage ! La révolution numérique est là et la génération Y avec ! Et puis il ne s’agit que d’un entraînement avant d'essayer de faire rentrer tous les bagages dans la voiture pour le départ en vacances en août ! 

 

   

S'inscrire à la Newsletter Juridique SECIB

Plus d'informations sur le module juridique SECIB

Historique

Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies pour collecter des statistiques de visite dont les données sont anonymisées.
J'ai compris
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK