SECIB Solutions pour avocats

Besoin d'assistance ?

Demander une démo

Captcha
* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.

5 risques auxquels s'expose votre cabinet d'avocats 3/5 : le Web est une jungle !

5 risques auxquels s'expose votre cabinet d'avocats 3/5 : le Web est une jungle !

Publié le : 07/06/2021 07 juin juin 06 2021

Vous pensez assurer vous-même la gestion de votre parc informatique (ou à l'aide d'un collaborateur "qui s'y connaît") ? Tout le monde sait utiliser un ordinateur, il faut juste choisir le bon. Et pour l'entretien et les mises à jour, on verra bien quand la question se posera.

Mais sans gestion professionnelle, vous exposez votre cabinet à des menaces listées dans une série d'articles qui nous éclairent sur le risque ultime pour un cabinet d'avocats : la perte de ses données

Internet est une jungle, ne vous laissez pas manger !

Vous créez, manipulez et communiquez quotidiennement d'énormes quantités de données : celles de votre cabinet et celles de vos clients qui, par nature, sont sensibles et protégées par le secret professionnel ! Ces données doivent impérativement être protégées de tout vol ou détérioration.
 

Spywares (logiciels espions)

Ces logiciels espionnent votre activité sur vos appareils pour y voler des informations sensibles : coordonnées bancaires, mots de passe, données sensibles de clients (si vous faites du conseil en entreprise, du secrétariat juridique ou si vos clients déposent des brevets !)
 

Ransomwares (rançongiciels)

Ceux-ci chiffrent les données de votre disque dur, les rendant inutilisables par vos logiciels, quels qu'ils soient. Une clé de déchiffrage ne vous sera envoyée que contre le versement d'une rançon qui peut grimper jusqu'à plusieurs dizaines de milliers de dollars (et parfois plus pour les grands comptes), le plus souvent en Bitcoins pour des transactions intraçables. C'est dans ces situations que l'on se rend compte de la valeur de ses données !

Vous souhaitez prémunir votre cabinet de ces menaces ? Découvrez nos solutions de sécurisation de votre réseau et de vos données.

 

Demandez un audit gratuit



 

Phishing (hameçonnage)

Ici, point de poissons gros ou petit, ni crochet ni ver. Le hameçonnage consiste à envoyer des e-mails frauduleux ressemblant à des communications légitimes. En provenance de banques ou d'institutions officielles, ils mènent à des pages Web vous demandant de remplir un formulaire qui récolte des informations confidentielles et sensibles : coordonnées bancaires, numéros de sécurité sociale ou identifiants et mots-de passe divers.

Spearphishing (harponnage)

Comme dans le milieu de la pêche, le harponnage ressemble à l'hameçonnage mais il est plus précis et qui touche des cibles plus grosses. Le harponneur envoi des e-mails à la personnalisation encore plus poussée semblant provenir de la véritable banque, compagnie d'assurance (ou autre) de la cible et contenant des données, personnelles et authentiques mais publiques et glanées sur les réseaux sociaux ou autres plateformes sur vous-même, votre famille, votre cabinet ou vos collaborateurs.

Comme dans le hameçonnage, le but est de collecter des informations confidentielles, le plus souvent des coordonnées bancaires quand un paiement direct n'est pas demandé sous prétexte de frais divers.

Et toutes ces menaces évoluent sans cesse, nécessitant des protections adéquates aussi bien sur le plan technique (antivirus, firewall, sauvegardes...) qu'au niveau des utilisateurs (emails, téléchargements...)



Vous avez raté les deux premiers épisodes de la série ?

Des outils inadaptés Les gens font n'importe quoi !


La semaine prochaine, retrouvez l'épisode 4 : Perte de données, de temps, de clients.

Historique

Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies pour collecter des statistiques de visite dont les données sont anonymisées.
J'ai compris
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK